Martin Rosenberg, alias Rosebery d'Arguto, (1890-1943), musicien juif polonais et militant de gauche, fut arrêté en 1939 par la Gestapo lors d'un bref séjour en Allemagne et interné le 13 septembre au camp de concentration de Sachsenhausen près de Berlin.
En Pologne il avait mis en pratique les théories sur un apprentissage collectif de la musique. Le "chœur prolétarien" d'enfants qui en était issu rencontra un grand succès.
"Dans les années 1920 et 1930, les concerts berlinois du grand chœur ouvrier mixte (près de 400 exécutants) dont il est le directeur le Gesangsgemeinschaft (Communauté de chant) Rosebery D'Arguto, attirent eux-aussi un public important.
Ils se produisent lors de manifestations publiques de soutien à la cause prolétarienne, notamment pour le Parti Communiste."(Jean-Sébastien Noël)
A Sachsenhausen, il crée un choeur clandestin avec une vingtaine de ses compagnons de captivité.
Apprenant le sort qui leur sera réservé lors de leur prochain transfert au camp d'Auschwitz-Birkenau ou à celui de Majdanek, il compose une chanson "Jüdischer Todessang" (Le Chant juif de la mort).
Elle reprenait la mélodie et le motif d'un chant yiddish traditionnel, composé probablement en Russie à la fin du 19ème siècle, et qui raconte l'histoire de dix frères qui disparaissent un à un jusqu'au dernier d'entre-eux.
Le texte de Rosenberg, dans son dernier couplet, parle explicitement de la chambre à gaz.
Avant d'être déporté avec les musiciens du chœur à Auschwitz, où il mourut gazé, Martin Rosenberg eut le temps de transmettre le "Jüdischer Todessang" à Alek Kulisiewicz à qui il demanda de le chanter aussi longtemps qu'il vivrait.
C'est ce qu'il fit pour conserver vivant le souvenir de l'extermination nazie et, avant de mourir en 1982, il le transmit à son tour à Shoshana Kalish.
   
Tsen Brider
צען ברידער

Lyrics

Translation



" Jüdischer Todessang"
interprété par
Alexander Tytus Kulisiewicz


We were ten brothers,
We dealt in wine.
One of us died,
Nine of us remained.
 
Refrain
Oy, Yidl with your fiddle,
Gedalye with your bass
Play a little tune for me
In the middle of the street.
Oy-Oy-Oy, Oy-Oy-Oy
Play a little tune for me
In the middle of the street.

We were nine brothers,
We dealt in freight.
One of us died,
Eight of us remained.
 
We were eight brothers,
We dealt in beets.
One of us died,
Seven of us remained.
 
We were seven brothers,
We dealt in baked goods.
One of us died,
Six of us remained.
 
We were six brothers,
We dealt in hose.
One of us died,
Five of us remained.
 
We were five brothers,
We dealt in beer.
One of us died,
Four of us remained.
 
We were four brothers,
We dealt in tea.
One of us died,
Three of us remained.
 
We were three brothers,
We dealt in lead.
One of us died,
Two of us remained.
 
We were two brothers,
We dealt in bones.
One of us died,
I am left alone.
 
I remain the only brother,
I deal in candles.
I die every day
Because I have nothing to eat.


" Tsen Brider "
(Version traditionnelle)

 interprétée par André Heller